D’après le site de l’Ambassade de Madagascar en France, Madagascar baisse les frais de visas de courts séjours (non –transformables), en effet cette mesure a été prise depuis le début de l’année soit le 01 janvier 2017. Avec la nouvelle gestion des aéroports, il semble que Madagascar prenne une bonne direction dans le secteur aérien.

Tous les types de Visas sont concernés par cette baisse de tarif, notamment le visa touristique, affaires, visa de mission  et visa de stage (inférieur à 3 mois).

Les tarifs de visa pour cette nouvelle année 2017 sont comme suit :

  • Séjour de 0 à 30 jours : 27€ contre 31€ en 2016
  • Séjour de 31 à 60 jours : 33€ contre 39€ en 2016
  • Séjour de 61 à 90 jours : 46€ contre 54€ en 2016
  • Visa long séjour : 49 €

Malgré cette baisse de tarif les déplacements professionnels sur l’île ne seront pas pour autant moins chers pour les entreprises, car depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle taxe sur les billets d’avion, pour un montant de 38 euros par passager international et 20 euros  pour les clients des vols domestiques sur les aéroports de Nosy be (Fascène) et Antananarivo (Ivato), les frais de passager ce sont alourdis.

Sources :

Partager
Aussi bien passionnée d'écriture que de Nosy Be, j'aimerai vous faire voyager à travers le site en vous montrant l'authenticité de l'île aux parfums. Des questions ? Des remarques ? Ou autre ? Je suis là pour vous guider.

4 commentaires

  1. Sauf que les français ne veulent plus aller à nosy be même si vous en avez encore mais les agences de voyages retirent une bonne partie de leurs pages professionnels sur madagascar pour d’autres d’estimations, liées à la drogue, prostitution et les lynchages repetitifs contre les français en ont énormément parle par les médias et autres, réseaux sociaux j’en suis très désolé mais c’est vrai que nosy be c’est très beau mais si on va à mada il vaut mieux aller ailleurs où c’est tranquille comme la sava tel que antalaha et pour revenir à votre problème de nosy be comme tout mada îl y a le problème de l’eau, du jirama et de air madagascar bonne chance à vous et montez des vrais hôpitaux publics et ne pas refuser les malgaches pauvres à se faire soigner et ça toute l’Europe le sait amicalement et bien à vous pour pvotre mission

  2. Bonjour Bertrand,

    En fait votre commentaire est la raison même de Nosy Be Island, vous avez une vision très caricatural de Nosy Be, mais j’avais la même avant d’y venir il y a 4 ans !
    Nosy Be est une île tranquille à partir du moment ou vous sortez de la baie d’Ambatoloaka, qui est le quartier le plus animé où, malheureusement, la majorité des touristes s’arrêtent et ne sortent pas, c’est justement pour cela qu’à travers ce site nous proposons des établissements plus éloignées et les activités qui permettent de découvrir cette île.

    Après je suis 100% d’accord, Madagascar c’est un problème d’eau, d’électricité et d’accès aux soins, nous sommes dans un pays du tier monde qui fait parti du top 3 les plus pauvres du monde, c’est un fait. Mais comparé à la grande terre Nosy Be est préservée, en effet depuis 1 an l’état a choisi Nosy Be comme “fer de lance” du tourisme, ainsi nous n’avons pas eu a déploré de coupure de courant durant toute la saison 2016, uniquement en ce mois de Février ou cela recommence, espérant que cela ne soit que le temps de la basse saison …
    Et pour l’eau, Nosy Be n’a jamais eu ce soucis à ma connaissance, ainsi à mon avis, cette île reste idéale pour un premier aperçu de Madagascar avec un climat doux, un confort proche de l’Europe comparé à ce que l’on trouve ailleurs sur Mada et un panel de paysages entre terre / mer / réserves protégées marine et terrestre.

  3. je suis ok avec toi je doit y aller mes ses comment ses une ile sur jais pas peur mes juste me dir et avoire des conseille pour aller a madagascar

  4. Vous avez tout résumé dans vos 2 commentaires, c’est l’éternel débat ! : Je suis allé 8 fois à Madagascar, j’ y ai des connaissances malgaches qui ont fait leurs études en France….. J’adore TOUT dans ce pays : La plupart des gens, la nourriture, le peuple métissé, la faune, la flore, les musiques et les danses si variées et aussi endémiques (l’afindrafindrao), l’artisanat, les instruments de musique….. Problèmes : Eau, Electricité, Santé, Education, Routes avec leurs dahalos qui peuvent intercepter les taxis brousse comme ces derniers jours (Ils partent cependant à plusieurs avec quelques élements de la sécurité, encore faut-il qu’ils ne soient pas complices)….. De plus en plus d’ONG font du très beau travail !
    Nosy Be est certainement un coin paradisiaque (hors des sentiers battus…) mais je préfère Nosy Boraha (Sainte Marie avec son extrémité sud Ile aux Nattes “Nosy Naty”) et le peuple des VEZOS au sud avec Anakao mais j’avoue que je suis rarement sorti des sentiers battus……. (là on est encore dix fois plus bien accueillis !) …… Le peuple du TANALA entre Fianarantsoa et Manakara qui fait un travail du bois exceptionnel……. etc etc….

Laisser une réponse

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom