« Nosy-béen » fait référence à l’ensemble des personnes résidentes sur l’île de Nosy Be et qui se déclarent comme tel : Malgaches et bon nombre d’expatriés « Vazaha » comme « Karana ».

La vie quotidienne du nosy-béen en semaine

Il faut savoir que Nosy Be vit principalement du tourisme ainsi toute la vie tourne autour de ce système : Vente de poissons frais, vêtements, fruits, accessoire, activités, excursions. Le quotidien du nosy-béen peut ce résumer comme suit : boulot – repos – soirée entre poto – dodo.

Avant même le levée du soleil, les plus courageux de l’île, les pêcheurs en pirogues sont à l’oeuvre des 02h00 du matin. Pour le reste de la population, la vie commence avec le soleil. 5 heures du matin vous pouvez déjà apercevoir une poignée d’hommes et de femmes marcher à la hâte dans l’espoir de prendre le bus collectif du matin pour aller travailler ou faire du commerce en ville. En partant à la première heure, ils évitent le soleil et aussi profitent de la fraîcheur du matin pour respirer de l’air pur.

A partir de 08h00 du matin, la vie est déjà en place : Les zébus sont dans les champs, le marché du bazars est ouvert et les cuisiniers des restaurants de l’île font les stands pour trouver les meilleurs produits, les dockers réceptionnent les premiers bateaux en provenance de la grande terre (Nosy Be produit peut et vie de l’import local), les vendeurs d’activités sont sur la plage pour proposer aux touristes déjà levés une excursion pour la journée.

marché de Nosy Be

Quand vient 10h, le soleil est presque au zénith frappant de plein fouet le visage et la peau, la première pause de la journée s’annonce. La deuxième pause ce profilera à 14h00, ’heure à laquelle les gens font leur sieste ou ne font rien. Vers 16h, les hommes se réunissent autour d’un cercle pour discuter et manger du « katy » (une sorte de feuille qu’ils mâchent pour former une boule). Ce n’est qu’à partir de 18h que l’on peut voir une foulée de Nosy-béens entrain de siroter un thé cola, manger des beignets sucrés et salés.

coucher de soleil nosy be

La vie le week-end

La vie ce centralise sur les plages, principalement celle de Madirokely-Ambatoloaka pour se donner rendez-vous aux bars pieds dans le sable. Rendez vous spécial chez Tati Chris le dimanche, la discothèque local de Madirokely qui mérite d’être découverte. Pour une ambiance plus “culturel”, toujours le dimanche à partir de 16h, les gens assistent au Morengy (Moraingy) à Dzamandzar.

La nuit, toutes les soirées sont belles

Il est impossible de parler du quotidien sans aborder les soirées nocturnes, les nosy-béens connaissent très bien. Cette vie ce centralise principalement à Ambatoloaka & Dar-es-salam. Ambatoloaka regroupe les restaurants et bar-disco où vous trouverez principalement les “vazahas” pour cause des prix non accessibles aux locaux. Dar-es-salam quand à elle propose une ambiance local qu’en temps que touriste il serai dommage de passer à côté. Bars locaux, vendeurs de rues de katy comme de brochettes où l’ambiance est principalement au Salegy, c’est l’endroit idéal pour des rencontres amicales ou vous croiserez sans doutes les malgaches que vous aurez vu à votre hôtel, en excursion ou sur la plage.

Laisser une réponse

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom