Les touristes

Des touristes qui se permettent des choses qu’ils ne feraient jamais chez eux … L’apparence sociale est de plus en plus importante, ainsi faire l’andouille chez soit, jamais ! Mais loin de chez soit, qui le sauras ?…
Ces touristes profitent d’un voyage à l’étranger (pas que Madagascar nous l’avons vus précédemment) pour transgresser la lois, et surtout la morale de leurs pays d’origines afin d’accomplir leurs fantasmes, oui des fantasmes, car certains y pensent continuellement chez eux… Pourquoi j’insiste sur la morale ? Car les alibis donnés sont affligeant de bêtises…

Là-bas, ce n’est pas pareil, elles nous aiment vraiment
Chez eux, la sexualité est une chose naturelle
Grâce à nous, elles mangent à leur faim

Le tourisme sexuel à nosybe

C’est pas beau ca ? Surtout lorsque l’on sait que la plupart du temps ils ne se soucient pas de savoir si la personne qu’ils s’offrent est majeure ou même consentante…
Oui majeure,  tourisme sexuel et pédophilie ne sont pas des synonymes mais ils vont de paire, dans un pays en voie de développement, avec l’absence et/ou le manque de suivi  de législation protégeant les mineurs, certains en profitent.


Deux types de touristes sexuels

Le touriste sexuel “occasionnel” : Monsieur tout le monde

Et oui, les amateurs de tourisme sexuel ne sont pas que des pervers ne pensant qu’à ca. Bien au contraire, les principaux sont des hommes, des femmes ainsi que des couples “lambdas”. Tous d’apparences “bien sous tous rapports”, qui partent en vacances pour découvrir le pays. Ces touristes sont des quidams qui, le temps d’un voyage, vont se laisser tenter par une offre appétissante et très bon marché, “Ils ne font que” profiter d’une opportunité qui leur est proposée et qu’ils ne rechercheraient sans doute pas dans leur propre pays. Nombreux aussi sont les hommes qui se laissent tenter après avoir bus un verre de trop. Ils ont souvent un métier respectable et parfois même des enfants pour lesquels ils sont de bons pères. Bref, monsieur-tout-le-monde (vous, vos amis, vos voisins ?) qui ne pense pas à mal mais qui en fait pourtant !

Le touriste sexuel “assidu” : Le récidiviste

Une fois parmi dans d’autres à l’aéroport d’Ivato, assis dans l’aéroport en attente de mon vol pour Paris, un monsieur d’un certain age s’assoie à côté de moi et me raconte directement, sans introduction et sans aucun tabous (peut être pensait t’il que c’était aussi mon cas), qu’en dix jours il «s’était fait» une vingtaine de filles. Ce personnage se présentait comme un «chasseur de gazelles» et il était très «content du rapport qualité/prix offert par les malgaches», même s’il faut ce méfier car elles sont manipulatrices… Je passe les détails crus, tout ça pour finir sur le fait qu’il allait recommander la destination à ses amis…

Vous l’aurez compris, c’est le pervers dans toute ça splendeur … Celui ci n’a aucun tabous et est fier de lui ! Et ce n’est pas qu’à Madagascar, vous trouverez malheureusement ce genre de retour de plusieurs pays.

Les pédophiles

Une évolution “naturelle” de nos assidus, tout est si “simple”, si “bon marché” et en plus personne ne dit rien. Par contre si la lois ne peut pas faire grand chose contre la prostitution adulte, la protection des enfants est elle appliquée (en tout cas à Madagascar) !

L’un moins fautif que l’autre ?

Il y a comme nous venons de le voir deux profils de clients que l’on peut clairement distinguer, certains diront que l’occasionnel n’est pas responsable, qu’il subit… Personnellement je trouve cela trop facile, nous sommes tous responsable de nos actes, autant que nous sommes. Tous profitent et abusent de la faiblesse morale et financière de leurs victimes, avec l’argent ils s’offrent des personnes qu’ils ne pourraient obtenir dans leur pays, ils franchissent les frontières ainsi que les limites…

Je fais de la propagande !
Le tourisme sexuel, l’histoire
Le tourisme sexuel dans le monde, qui sont les clients ?
Le tourisme sexuel à Nosy Be
Comment lutter contre le tourisme sexuel ?

Partager
Avant tout chose, ce blog est indépendant, écrit pas un résident de Madagascar amoureux de ce pays. Vous trouverez ainsi sur Nosy Be Island, des conseils, des astuces, des bons plans, des réflexions et tout ce dont je peux avoir envie de parler …

Laisser une réponse

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom