Un vaste sujet que le transport à Madagascar, avion, 4×4, taxi-brousse, taxi, taxi be, pousse pousse, etc … Certains vous déconseilleront, alors que d’autres vous diront de le faire absolument^^. Ainsi je commence aujourd’hui par le Taxi Brousse.

Taxi-brousse. Késako ?

Un taxi brousse, il s’agit simplement de mini-bus, le plus souvent de type Mazda, Mercedes ou Sprinter, qui va servir de transport en commun pour un trajet longue distance (je précise car on m’a déjà posé la question^^).

Pourquoi je commence par celui-ci ? Car il s’agit de mon préféré, et parmi tous les modes de transport à Madagascar, c’est sans aucun doute le plus populaire. Ce mode de transport en commun va vous permettre de visiter Madagascar d’une façon locale, proche de l’habitant, et ceci pour un moindre coût.

Taxi brousse ? Transport en commun ? Avec les habitants ? Mais Madagascar est dangereux ! Les malgaches sont des voleurs, on va se faire attaquer / truander !

J’entends ça trop souvent, non non non et non. Arrêtez d’avoir peur, franchissez cette barrière qui vous empêche de découvrir le monde ! Ailleurs n’est pas si dangereux que ça, et puis, réellement, vous n’avez pas peur de l’ailleurs, vous avez peur de l’inconnu. L’inconnu est différent, il y a simplement certaines choses à savoir et ne pas faire 🙂 J’ai toujours pris le taxi brousse et n’ai jamais eu le moindre souci, par contre je respecte certaines règles (que nous verrons plus bas).

Pour revenir au taxi brousse, je parlais du principe “proche de l’habitant”. Les véhicules étant toujours bondés, je devrais même plutôt parler de promiscuité ! En effet ce mot prend tout son sens lorsque nous voyageons via ce type de transport. Une banquette pour 3 personnes ? Selon la distance vous serez un minimum 4 jusqu’à 6 personnes^^. De plus les habitants transportent toutes sortes de produits, que ce soit tomates, volailles, chèvres, ne vous étonnez de rien car avant d’être un mode de transport touristique, c’est avant tout un mode de transport local, ce qui lui donne tout son charme !

Avec cette ambiance “collé-serré”, vous aurez également droit à l’éternelle ambiance musicale accompagnée avec un peu de chance d’un ou deux bambins avec pour chef d’orchestre un couple de chauffeur maniant le volant avec leurs dextérités légendaires ! C’est une expérience à vivre au moins une fois, venir à Madagascar sans le faire, vous ratez quelques choses ! Personnellement j’ai abandonné les avions pour laisser place au charme de l’incertitude des taxis brousses ^-^

L’incertitude des taxis brousses ?

Oui l’incertitude, car vous ne savez jamais à quelle heure vous allez arriver, si vous allez tomber en panne ou même si vous n’allez pas être attaqué. Certaines routes de Madagascar ne sont pas toujours sures (je n’y ai jamais eu droit perso). Vous assurez qu’il ne vous arrivera rien ? Je ne le peux, par contre les limiter oui.

Accidents : Oui cela peut arriver. Les accidents arrivent principalement de deux façons à Madagascar. Le chauffeur roule trop vite et/ou les pneus sont lisses.  Pour éviter cela ? Ne prenez pas les compagnies les moins chers, elles changent naturellement leurs pneus moins souvent et payent moins biens les chauffeurs. Renseignez-vous selon le lieux ou vous voulez aller de la compagnie ayant une bonne réputation. Les hôtels sauront vous conseiller généralement. Mais avant de monter, vérifiez tout de même par vous-même les pneus, et n’hésitez pas à refuser / changer de compagnie si vous avez des doutes, un accident à Mada est souvent mortel.

Tomber en pannes : A ça, à moins d’être devin difficile de prévoir ! Logiquement les compagnies réputées font leurs entretiens mais la logique à Madagascar parfois … Mais après, une panne, cela vous fera découvrir les joies de Madagascar 😉

Vols dans votre sac à dos / valise : Je rigole à chaque fois que quelqu’un se fait voler en taxi brousse. Il est assez simple selon moi de l’éviter.
1. Que vous ayez un sac à dos ou une valise, fermez la avec un petit cadena discret (un gros, cela attire l’attention, perso j’ai un sac noir avec un cadenas noir à code qui ne se remarque que si on cherche à ouvrir le sac) et ne laissez rien dans les poches externes du sac.
2. Ne laissez pas votre sac sans surveillance.
3. Lors du chargement, vérifiez que votre sac est bien mis sur le taxi brousse. Restez jusqu’à ce que la bâche soit mise. En effet, beaucoup se disent “mon sac est chargé, c’est bon” mais si le porteur n’est pas des plus honnêtes, c’est le moment propice pour un petit coup de couteau dans le sac… Une fois la bâche mise c’est ok.
4. C’est tout … Difficile non ?

 Vol dans votre sac avec vous : Le principe est le même, gardez-le avec vous (même pour aller au WC) et rien dans les poches externes

Attaque : Bandits de grand chemins, Dahalo, il y en a oui. Préférez les voyages de jour autant que possible. Si aucunes compagnies ne fait le trajet de jour, vérifiez bien si le trajet de nuit se fait en convoi (plusieurs taxi brousse ensemble), cela minimise le risque.

Quelques conseils

  • Pour les longues distances, n’hésitez pas à prendre deux places, le trajet risque sinon d’être douloureux pour certain.
  • N’hésitez pas à demander au chauffeur de ralentir si vous sentez vraiment un abus. Vous êtes touristes et n’osez pas ? Les malagasy non plus n’osent pas (sauf si ce dernier a une grande gueule) … Vous verrez, ils vous remercierons !
  • Certains disent que les places de devant (à coté du chauffeur) sont les meilleures … Pour moi c’est la place du mort. Voir les animaux et enfants frôler le taxi brousse est un truc à choper une crise cardiaque ! Et puis, cela rend impossible la communication avec les malagasy et l’ambiance … Mais la place pour les jambes est appréciable. Personnellement j’essaie toujours de négocier la place derrière le chauffeur, souvent plus de place pour les jambes. Tout dépend de vous^^.

Les taxi-brousses de luxe

Depuis quelque temps, des moyens de transport d’un nouveau type ont fait leur apparition, il s’agit des taxis-brousses de luxe (première classe si vous voulez). La différence ? Le prix est plus élevé et le nombre de passagers est plus restreint par rapport aux taxis-brousse habituels. Quand je dis restreint, c’est simplement qu’ils respectent le nombre de place normale :). Personnellement j’ai déjà essayé et le rapport humain, les rencontres par rapport au taxi-brousse est certes assez restreint. Mais en temps que Résident ou si vous le faites régulièrement cela est sans doute agréable.

Et vous, que pensez vous du Taxi brousse ?

Partager
Avant tout chose, ce blog est indépendant, écrit pas un résident de Madagascar amoureux de ce pays. Vous trouverez ainsi sur Nosy Be Island, des conseils, des astuces, des bons plans, des réflexions et tout ce dont je peux avoir envie de parler …

Laisser une réponse

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom